Search

Your search for 'dc_creator:( "Dávid, G." ) OR dc_contributor:( "Dávid, G." )' returned 54 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

The Prelude to Nazism: The German-American Press and the Jews, 1919-1933

(76 words)

Author(s): Singer, David G.
Bibliographic entry in Chapter 12: The U…

Vietnamese Tradition on Trial, 1920-1945

(56 words)

Author(s): Marr, David G.
Bibliographic entry in Chapter 17: The U…

Latin America and the Transformation of U.S. Strategic Thought, 1936-1940

(74 words)

Author(s): Haglund, David G.
Bibliographic entry in Chapter 12: The U…

Vietnam, 1945: The Quest for Power

(100 words)

Author(s): Marr, David G.
Bibliographic entry in Chapter 17: The U…

Eisenhower and the Berlin Problem, 1953-1954

(101 words)

Author(s): Coleman, David G.
Bibliographic entry in Chapter 14: The U…

The Missiles of November, December, January, February

(134 words)

Author(s): Coleman, David G.
Bibliographic entry in Chapter 19: The U…

Roosevelt as 'Friend of France'‒But Which One?

(110 words)

Author(s): Haglund, David G.
Bibliographic entry in Chapter 13: The U…

Mezökeresztes

(484 words)

Author(s): Dávid, G.
la bataille de Mezökeresztes (en turc: Hāčova ou Ṭābūr muḥārebesi), est la plus importante rencontre de la «Longue Guerre» ou «Guerre de Quinze Ans», entre les Austro Hongrois et les troupes ottomanes. Elle s’est déroulée près d’un village situé au Sud-est d’Eger, en Hongrie, le 5 rabīʿ I 1005/26 octobre 1596. Immédiatement auparavant, avait eu lieu la prise d’Eger par les forces de Meḥemmed III, le premier sultan qui prit personnellement les armes après la mort de Süleymān ier. Les troupes impériales, qui avaient primitivement été envoyées pour secourir cette importante …

Köszeg

(338 words)

Author(s): Dávid, G.
, en allemand Güns, petite ville hongroise près de la frontière autrichienne avec un château médiéval qui fut assiégé et pris symboliquement par les Ottomans en 1532. Dans les premières décennies de son règne, Süleymān le Magnifique, sous l’influence du grand Vizir Ibrāhīm Pas̲h̲a, caressait des projets de conquête mondiale. Pour parvenir à ses fins, il tenta entre autres choses d’infliger une défaite aux Habsbourg d’Autriche, en occupant leur capitale. Après la campagne infructueuse de 1529, il engagea son armée dans une…

Székesfehérvár

(499 words)

Author(s): Dávid, G.
, en turc ottoman Istōlnī/ Ustōlnī Belg̲h̲rād (du serbe stolni belgrad «capitale ¶ blanche fortifiée»); en allemand Stuhlweissenburg, en latin Alba Regia, ville et chef-lieu de sand̲j̲aḳ en Transdanubie (Hongrie), l’un des principaux centres royaux et ecclésiastiques de l’époque de Saint Etienne (1000-38), où plusieurs rois furent couronnés et inhumés. Ayant compris son importance stratégique et spirituelle dans le triangle Buda — Esztergom — Székesfehérvár, les Ottomans prirent la ville et sa forteresse, qui tombèrent sans grande résistance au…

Pest

(465 words)

Author(s): Dávid, G.
(ottoman Pesjite), primitivement ville autonome, à l’époque ottomane chef-lieu de nāḥiye dans le sand̲j̲aḳ de Budīn [ q.v.], de nos jours partie de la capitale de la Hongrie. ¶ Pest est un établissement antérieur à Buda, avec une majorité d’habitants allemands. Après l’invasion mongole de 1241-2 et la construction des fortifications de la Butte du Château de l’actuelle Buda (appelée Nouvelle Pest pendant un temps), Pest perdit lentement de son importance et fut éclipsée par la capitale, vers laquelle les Allemands migraient…

Pécs

(780 words)

Author(s): Dávid, G.
(ottoman Pečūy, allemand Fünfldrchen, latin Quinque Ecclesiae), ville et chef-lieu d’un sand̲j̲aḳ en Hongrie transdanubienne. Fondée sur l’emplacement de la Sopianae romaine et conservant des vestiges des premiers siècles chrétiens, Pécs devint siège épiscopal en 1009, abrita la première université du pays (établie en 1367) et fut le plus important centre économique au Sud du lac Balaton tout au long du moyen âge. La ville se rendit sans coup férir aux forces de Ḳāsi̊m, sand̲j̲aḳ-begi de Mohács [ q. v. ], et de Murād, sand̲j̲aḳ-begi de Pozsega (Pōzheg̲h̲a), au cours de la sixiè…

Zsitvatorok

(340 words)

Author(s): Dávid, G.
, nom du traité de paix signé entre les Ottomans et les Habsbourg en 1606 et ainsi dénommé même si les négociations débutèrent sur des navires ancrés au confluent du Danube et de la rivière Zsitva (le nom de la localité signifiant «bouche de la Zsitva»). Ce traité de paix mettait fin à la «Longue Guerre», dite aussi «Guerre de Quinze Ans», qui avait débuté en 1593 et qui avait repris chaque année, apportant petits ou grands succès à chacun des deux camps sans donner lieu à une victoire définitive. La révolte conduite par István Bocskai cont…

Temes̲h̲wār

(607 words)

Author(s): Dávid, G.
, Ṭi̇mi̇s̲h̲wār (?), forme ottomane du mot Temesvár en hongrois, Timişoara en roumain, ville et centre d’une wilāyet de la Hongrie ottomane, rattachée à la Roumanie depuis 1919. Mentionnée tout d’abord dans une charte de 1177, Temesvár acquit une importance régionale en tant que siège d’un comté; la cour royale y fonctionna entre 1315 et 1323. Située près de la frontière ottomane, son importance stratégique devint évidente. Vers 1480, une charge de lieutenant-général fut créée à Temesvár afin d’organiser la défense des fro…

Sigetwār

(405 words)

Author(s): Dávid, G.
, orthographe ottomane du mot Szigetvár, ville et centre d’un sand̲j̲aḳ, temporairement d’un beger-begilik dans la Hongrie transdanubienne. La ville d’origine et le château, relativement peu importants à l’origine, situés dans les marais du petit cours d’eau Almás, devinrent un centre militaire hongrois des Habsbourg d’importance, après la chute de Székesfehérvâr et Pécs, villes transdanubiennes royales et épiscopales. Une vaine attaque ottomane fut menée contre elle en 963/1556. Dix ans plus tard, Süleymān le Magnifique [ q.v.] conduisit sa dernière campagne contre Szi…

Szeged

(447 words)

Author(s): Dávid, G.
(turc ottoman Segedīn), ville et cheflieu de sand̲j̲aḳ dans la grande plaine de Hongrie, sur la rivière Tisza. Mentionnée pour la première fois dans un document de 1183, Szeged acquit les privilèges municipaux au XIIIe siècle et devint une civitas («ville libre royale») en 1498. Après avoir été ravagée par les Ottomans en 1526 et par la milice serbe du «Tsar» Yovan en 1527, elle jouit d’une période de paix jusqu’en 1541. La ville ne possédant alors que des vestiges en ruine de son château médiéval, elle fut hors d’état de résister et…
▲   Back to top   ▲